Du zéro déchet dans ma salle de bain

Du zéro-déchet dans ma salle de bain

Alors que la commune de Carouge organise des ateliers zéro-déchet pour réduire de 30% le total des détritus incinérés d’ici 2020. Mais passer au zéro-déchet peut faire peur. Alors pourquoi ne pas commencer pièce par pièce ? C’est ce que j’ai commencé à faire et on se rend vite compte que ce n’est pas si difficile.

Je m’intéresse à l’écologie depuis longtemps et le zéro-déchet m’a toujours paru être une belle initiative que j’aimerais pouvoir appliquer au maximum. Pour que ce soit vraiment efficace et que les changements s’installent durablement, j’ai décidé de m’y mettre petit à petit. Pour cela, il fallait un début et ça a été la salle de bain.

En premier, les bouteilles de gels douches et shampoings ont été remplacées par des savons solides (pour moi) et par un maxi-format (pour lui, rempli grâce à des recharges, déjà un progrès). Moi qui avait la peau sensible (et qui ne supportait plus ces odeurs tenaces et artificielles), elle me dit maintenant merci et mes cheveux sont bien plus beaux depuis que je n’utilise plus d’après-shampoing.

Ensuite, j’ai arrêté d’acheter des cotons démaquillants pour les remplacer par des lingettes démaquillantes en microfibres, qui se lavent à la machine. Et même plus besoin d’acheter du démaquillant, tout le maquillage reste accroché sur le tissus ! et pour le dissolvant à ongles ? J’utilise la bouteille avec éponge intégrée à l’intérieur (Bourgeois) qui me dure bien plus longtemps qu’un flacon classique. Pour l’épilation, il est désormais possible d’utiliser de la cire sans bande ou avec des bandes en textile, lavables. 

En Suisse, les tubes de dentifrices ne sont pas tous emballés. Ouf. J’ai quand même voulu essayer le dentifrice en poudre, dans une petite boîte (réutilisable). Moins de menthol, mais sinon, je n’ai pas vu de différence concernant l’hygiène. Il reste à trouver du dentifrice solide.

Concernant le nettoyage*, les tissus (qui passent à la machine) ont remplacé les éponges et le mélange de savon noir et vinaigre blanc pour remplacer les produits chimiques. Un évier boucher? Vinaigre + eau bouillante + bicarbonate de soude. D’ailleurs, le bicarbonate peut être aussi utilisé comme shampoing sec ou comme masque pour le visage (mélangé avec de l’eau ou du jus de citron).

Au final, ça peut sembler peu, mais la quantité de déchets a déjà bien diminué. Ces changements ne sont pas trop difficile à faire et on prend rapidement ces nouvelles habitudes.

*Pareil pour nettoyer la cuisine et les vitres.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s