Meilleurs albums de 2018

Malgré des annonces d’albums de la plupart de mes artistes préférés, les surprises de 2018 n’étaient pas toujours où on les attendait.

Justin Timberlake: Des tubes que je connaissais, mais je le préférais de loin acteur que chanteur. En 2018, musique apaisée, polyphonies, country ; cet album, je le vois comme la playlist d’un mariage sur le thème « champêtre et moderne ». Mention spéciale pour Montana et Supplies, aux racines de ces albums précédents. Belle surprise de début d’année.

Franz Ferdinand: Retour aux sources. Moins d’électro inutile, plus de rythmes dansants et, surtout, des refrains entêtants. Et j’adore toujours autant la voix d’Alex Kapranos! Loin d’être des Lazy Boys!

The Wombats: De l’énergie, du fun et des chansons qui donnent envie de chanter et de danser. Toujours dans la même veine, le trio reste terriblement efficace. Je les chante à tue-tête!

George Ezra: La voix profonde de ce petit blond m’avait scotché sur son premier album. Avec ce deuxième, moins de puissance mais une musique toujours aussi sympa. La chanson Savior permet de savourer la rencontre entre le chanteur et les deux soeurs de First Aid Kit. C’est beau. 

Arctic Monkeys: Nouveau chapitre pour mon groupe-préféré-depuis-leurs-débuts : rétro et ambitieux, plus intellectuel que rock, mais dans la même veine sexy qu’AM, précédent opus sorti en 2013. Je suis toujours aussi fan. La maturité (et la voix de crooner d’Alex Turner) plaît. J’adore : Science Fiction ou Four out of five, entre autres.

Christine & the Queens (Chris): Au-delà des questions de genres et des rumeurs de plagiat, cet album est séduisant, sexy, entrainant et il donne réellement envie de danser. Chris est unique en son genre! J’adore son énergie, ses rythmes chaloupés et la façon dont elle se réapproprie des sons des décennies passées.

The Kooks: Grand retour d’un groupe de mon adolescence. Ils ont mûri, leur musique aussi. Elle est néanmoins plus joyeuse. Luke Pritchard chante toujours de la même manière, si reconnaissable (cf. All the Time ou Chicken Bone). C’est la suite logique de leur musique, qui nous donne presque 5 ans de moins!

Death Cab for Cutie: Une atmosphère unique qui nous enveloppe comme dans un cocon. Des rythmes hypnotisants et un calme qui fait du bien. C’est beau. Rien à ajouter.

Miles Kane: Le garçon de Liverpool renoue avec le rock et le lyrisme de son premier album. On aime les mélodies accrocheuses et sa voix si reconnaissable et sa façon saccadée de chanter.

Lady Gaga & Bradley Cooper: Après la pop et le jazz, nouveau registre pour la diva: la country (déjà abordée sur son album Jolene). Bradley Cooper est également crédible en chanteur. Bel BO pour A Star is born. Mention spéciale pour la chanson Always remember us this way, en solo.

Jacob Banks: Coup de coeur! J’aime absolument tout chez lui : ses influences soul ou r’n’b, sa voix incroyable, les arrangements urbains et parfois classiques (piano, cordes), la douceur des choeurs… Il me touche en plein coeur.

Et en Suisse:

Pat Burgener : Le surfer s’est mis à la musique. ça sonne exactement tel que l’on s’y attendrait, mais c’est bien fait. Pour une playlist d’été. A écouter : Fading Out.

Quiet island : Le groupe genevois nous envoute littéralement avec Telescope. Et en concert aussi, la scène rappelant un salon cosy, avec plantes vertes et mobilier vintage. Un vrai moment de douceurs à travers les harmonies et les sonorités capitonnées. Downtown est de loin ma chanson favorite. 

Stevans : When the light is gone est une des chansons que j’ai le plus écouté cet été. Je la recommande sans modération.

Sophie Hunger : La zurichoise  nous envoûte toujours autant avec Molecules, qui combine habillement rythmique électronique et doux lyrisme. J’adore le single She makes president.

A écouter en boucle: Saturday Sun – Vance Joy / Hold you head up high – Darlingside / Tin Pan Boy – Yungblud / Marble Skies – Django Django / Us – James Bay / Head Sonata – Flo Bo Riva / Love is madness – 30 Seconds to Mars feat Halsey / Toutes les femmes savent danser – Loud / One Kiss – Calvin Harris feat Due Lipa / No sound but the wind – Editors / High Hopes – Panic! at the Disco / Anybody – Sam Evian / Midi sur novembre – Julien Doré & Louane / Only You – Calum Scott / Something HumanMuse / Be good to me – Jacob Banks feat Seinabo Sey / Nocturne – Blanco White / Believe – The Kooks  / Unlonely – Jason Mraz / Blossom – Unfaithful.

Envie d’en écouter plus ? 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s