Les frères Gallagher, lutte sans merci

Les rockeurs de Manchester se livrent une bataille musicale depuis toujours. En 2019, ils reviennent tous les deux avec des inédits. Bilan sur leur parcours respectif, post-Oasis.

En 2011, après dissolution d’Oasis en 2009, les deux frères Gallagher sortent chacun un album séparément. Si Noel travaille sur son projet Noel Gallagher’s the high flying birds, Liam s’entoure de trois anciens membres d’Oasis (Gem Archer, Andy Bell et Chris Sharrock, dernier batteur du groupe) et sort un album sous le nom de Beady Eye.

Noel 1, Liam 0
Pour Beady Eye, le single The Roller est sympathique, mais une impression de déjà vu et de copié-collé se fait sentir et l’album (Different Gear, Still Speeding) ne reste malheureusement pas en mémoire – le deuxième qui suivra en catimini non plus. Il manque quelque chose à se mettre sous la dent, car si ce nouveau groupe se veut être la continuité d’Oasis, la similarité avec le style du mythique groupe ne convainc pas.

Surtout face à Noel qui tire son épingle du jeu en proposant des chansons travaillées, aux arrangements mélodiques apaisés, car le premier album de Noel Gallagher’s the high flying birds est un bijou. Se distanciant de ce qu’il faisait avec Oasis, Noel présente des compositions aux arrangements mélodiques (If I had a gun, AKA… What a Life!), évitant les riffs de guitare et les batteries trop présentes. Il privilégie les instrumentations au piano, parfois les cordes ou les cuivres. En 2015, il persiste et signe avec un second opus qui contient également de superbes chansons (par exemple, The Dying of the Light) mêlant lyrisme, atmosphère enveloppante et douce ainsi qu’une forme d’apaisement peut-être.

Liam revient en course
En 2017, Liam Gallagher réapparait avec un premier album solo, rock, énergique et percutant. Avec sa voix si particulière et trainante, il fait sa place avec des chansons comme Wall of glass ou For What It’s Worth. Le chanteur de Live Forever (une des plus belles chansons d’Oasis, avec Don’t look back in anger) a retrouvé sa place de rockeur et cela lui va bien. Les chansons sont efficaces et captent l’attention, autant que son ciré jaune. Cette année, dix ans après la dissolution d’Oasis, Liam revient avec un deuxième album (Why me, why not?, 20 septembre), toujours aussi percutant. Il avait promis du punk-rock, il y en a. Si le single The Road, sorti durant l’été, donnait le la, avec son refrain entêtant, Once nous ramène il y a quelques années et on a aimé être transportés par la ballade One of us, ces violons et ces mélodies qui enveloppent sont, pour le critique du Guardian «mélodiquement plus fortes que les récentes expérimentations de son frère». Je partage cet avis. Il arrive également à placer une petite pique à son frère : “Act like you don’t remember, you said we’d Live Forever” et a rendre hommage aux Beatles, subtilement sur Once et Now That I’ve Found You. Glitter est sautillant, Gone pourrait être une bande-son de film de cow-boys et Shockwave revient aux sources avec ses riffs et sa batterie précise.
De son côté, Noel a sorti de nouvelles chansons qui rompent avec tout ce qu’il a fait jusqu’ici. This is the place est très dansant et nineties, l’électro s’invite dans Black Star Dancing, quitte à déstabiliser ses fans de la première heure… Heureusement, A Dream Is All You Need To Get By est une magnifique chanson, qui renoue avec le lyrisme auquel il nous avait habitué, faisant presque penser à une berceuse. Mais l’EP sorti le 27 septembre, déroute, les critiques l’ayant décrit comme « cosmic pop ».
Alors, Liam aurait-il dépassé son frère cette fois-ci?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :