Tout ce qu’on aurait voulu écouter en festival cet été

Parce que les concerts en extérieur, c’est un peu les vacances! En avant la musique!

Avec la première annonce des annulations de FestiNeuch’ (15.02) et Caribana (25.03), puis celle de Paléo (30.03) et du Venoges (8.04), Rock Oz’ et Frahaufeld (22.04), on se demande à quoi ressemblera notre été. Voici la liste des artistes qu’il me tarde de voir en live!

Elias Boussnina – Mi-danois, mi-tunisien, il nous emporte dans un r’n’b teinté de soul, très rythmique, et de dance porté par une voix puissante. Il a sorti plusieurs titres entre 2019 et 2020 et certains peuvent devenir de vrais tubes, notamment Boys don’t cry, Candy ou Roses (le dernier en date, sorti en décembre dernier). Il maîtrise parfaitement les beats hypnotisants et les échos entre voix de lead claire et choeurs envoutants. Il est également à l’aise dans des versions acoustiques de ces titres (Faith). Il pourrait faire penser à Dermot Kennedy dans le style ou Justin Timberlake dans la voix. Artiste à suivre! Enorme coup de coeur!

Jake Isaac – De la soul comme on aime. Dans la même veine que Tom Gregory ou Gregory Porter. C’est une voix chaude, chaleureuse et enveloppante soulignée par des percussions et des arrangements discrets, parfait. C’est simple et bien fait, beau et motivant comme il faut. Le single Remember fera, à coup sûr, partie de nos souvenirs d’été! Et son second album « Honesty », sorti en mars, regorge de pépites soul réconfortantes (Eyes for you, Promised you, …) et de belles collaborations (Talk About It, Wake up, …).

Celeste – Elle est comparée à Adele, Nina Simone ou Amy Winehouse, mais la britannique cultive encore son propre style. Voix fêlée et douce, soul (elle a participé à la BO du film de Disney du même nom), arrangements de cordes et de cuivres (Love is back) ou accompagnement au piano (Strange), la chanteuse mélange les influences jazz et r’n’b, entre autres styles, mais toujours avec une pointe rétro (Both sides of the moon). Fragile ou puissante, elle est à l’aise dans tous les registres et transporte dans son univers. Son premier album est sorti fin janvier et il est digne d’une immense star. Magnifique!

Django Django – Le groupe britannique revient avec un quatrième album. C’est avec plaisir que l’on replonge dans leur univers pop ensoleillé fait de synthés planants et de rythmes seventies délicieusement rétro. Dans la chaleur d’une fin de journée, c’est la bande-son idéale pour se trémousser, une couronne de fleurs dans les cheveux et une bière dans la main (les Beach Boys ne sont pas loin…). Mention spéciale au chant, plus travaillé dans ses mélodies, que dans les précédents opus.

Gauthier Capuçon – Et pourquoi pas un peu de musique classique? Avec « Emotions », album sorti en décembre, le violoncelliste français revisite des morceaux de toutes les époques et de tous les genres (dont l’Hymne à l’amour et Hallelujah, pour ceux qui voudraient commencer en douceur). Le point commun de tous ces titres? Donner des frissons, justement. Et que ce soit de toute beauté, aussi. A écouter toute l’année 😉

Royal Blood – Le duo anglais revient avec quatre nouvelles chansons qui déménagent. Elles annoncent un troisième album (produit par Joshua Homme de Queens of the Stone Age!!) et on se régale déjà avec Typhoons et ses riffs rageurs qui donnent néanmoins envie de danser et de sauter. Trouble’s coming, avec sa batterie à la Franz Ferdinand, est également une chanson efficace.

Et les retours tant attendus (mini-critiques):

  • Jacob Banks, Parade : chanson engagée et engageante, nécessaire et profondément soul.
  • Rag’n’Bone Man, All you ever wanted : Kasabian? Non, c’est bien le colosse à la voix d’or, version brit-pop!
  • Lana del Rey, Chemtrails over the country club : Mystique et vaporeuse ambiance pour chanson lancinante.
  • Feu Chatterton!, Monde nouveau : Léger et sérieux, dansant et grave, avec une pointe d’Alain Baschung.
  • Birdy, Loneliness : Balade lumineuse et mélancolique, parfait bande-son pour la fin de journée!
  • Richard Ashcroft, Bring on the Lucie : Retour du chanteur à l’accent impossible avec ce titre très motivant.

Tous les morceaux parfaits pour l’été:

Et ceux que l’on voulait (déjà) voir l’année passée:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :