Vous êtes déjà tombé de vos chaussures? ou la quête des parfaites chaussures pour l’été

Trouver des chaussures à son goût et qui sont dans une matière non-transpirante pour l’été…quel parcours du combattant!

Comme environ 3% de la population*, je souffre d’hyperhidrose plantaire. En fait, je souffre de transpiration excessive des pieds (glamour, bonjour!), ce qui représente 90% des cas. Ce problème n’est pas seulement esthétique, mais peut également être handicapant (comme dans mon cas de chaussures ou pour serrer des mains, par exemple).

L’hyperhidrose est une pathologie définie par une production excessive de sueur par les glandes sudorales eccrines dépassant les besoins de la thermorégulation. Dans la grande majorité des cas, l’hyperhidrose n’est pas liée à une affection sous-jacente et se présente sous la forme d’une transpiration abondante allant jusqu’au ruissellement généralement localisé au niveau axillaire ou palmaire. L’hyperhidrose entraîne un retentissement psychologique important pouvant être à l’origine d’un handicap socioprofessionnel majeur.

Revue médicale Suisse**

Cela rend le choix de chaussures pour l’été particulièrement compliqué…pour ne pas dire parfois impossible! Longtemps, la chaussure confortable a rimé avec look désuet et moche. J’aime les habits et les chaussures, je ne veux pas me chausser avec des sandales orthopédiques, surtout à mon âge!

Autre précision: quand on porte une chaussures pendant toute une chaude journée, il n’est pas possible de la re-porter le lendemain…car il faut qu’elles sèchent. Ce qui rend encore plus important le fait de posséder plusieurs paires pour en changer (ici, pas de coquetterie de shoes addict! Bye bye les mules matelassées de Bottega Veneta qui me faisaient rêver mais sont totalement importables…)

Quelles matières privilégier?

En magasin, la plupart des sandales, mules ou tongs vendues sont composées d’une semelle intérieure en cuir lisse, en plastique ou en tissu. Malheureusement, les deux premières matières ne conviennent pas aux personnes souffrant d’hyperhidrose. Le cuir lisse et le plastique augmentent la sudation, qui reste en surface de la semelle, et font perdre en stabilité. C’est de cette manière que je suis « tombée d’une paire de sandales », une fois.

Pour le tissus, dans la majeure partie des cas, cela se prête bien car la matière absorbe la transpiration. Et le cuir type peau? C’est ce qui se fait de mieux, car il aspire et est vraiment agréable à porter. Attention, toutefois, à certains colori foncés qui peuvent déteindre sur la plante des pieds (testé! C’est pas super joli les dessous de pieds oranges ou bruns…) Attention #2, en cas de TRES forte sudation, le cuir peut ne plus absorber et là, il existe un risque de « glisser »…

Difficile quête

Dès les beaux jours, je suis en recherche de nouveaux modèles pour renouveler mon « shoe-sing ». Il y a les marques reconnues (Birkenstock, Mefisto, certains modèles des Tropéziennes, … et les espadrilles – plates et compensées – qui sont très souvent doublées en tissus!) Le manque de diversité dans le choix de ce type de produit s’explique par plusieurs éléments. Le look. En effet, les semelles en cuir type peau sont plus épaisses et sur les modèles fins ou ajourés, cela ne convient pas et déséquilibre toute l’architecture de la chaussures. C’est pour cela que la majorité de ce que l’on trouve est à plat ou compensé. Autre frein: le prix, car pour du tout-cuir, il faut souvent bien compter une centaine de francs à la vente.

Bien sûr qu’il est (un peu) gênant de parler de ce problème avec des vendeurs. Certains comprennent et s’excusent du peu de choix, mais d’autres ne veulent pas comprendre. On m’a déjà répondu de « mettre des semelles » (dans des sandales!) ou de « prendre un modèle large pour que le pied ne puisse pas glisser » (oui, oui).

Dans les solutions trouvées, il y a notamment de regarder dans les rayons enfant (si on fait du 39 au maximum), car les prix sont moins élevés.

Vive les Birkenstock!

Depuis quelques saisons, la sandale de touriste allemand a le vent en poupe! Et tant mieux! Pourquoi?

  1. Les pieds glissants se chaussent et ne risquent rien. En plus, elles sont super confortables.
  2. La marque a élargit sa gamme et propose pleins de modèles sympas dans différents colori (et même le célèbre chausseur Manolo Blahnik s’est associé avec la marque cette année!). Fini la ringardise!
  3. Elles sont tellement devenues tendance que de nombreuses autres marques en ont ajouté à leurs collections (notamment chez Oysho ou Zara Home, à des prix raisonnables) Bon, bien sûr, celles qui ne sont pas en peau n’ont pas de raison d’être pour les gens comme moi 🙂

*selon la Revue médicale suisse

** article ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s