Coffee table books, sélection

Il y a quelques années, lors du lancement de son site, Kourthney Kardashian proposait une sélection de livres, non pas à lire mais à exposer! En janvier dernier, une influenceuse a fait « scandale » en promouvant des boîtes vides imitant des ouvrages d’art… j’ai alors décidé de chercher dans ma bibliothèque de jolis ouvrages à exposer ET à feuilleter.

Vous êtes plutôt:

  • fan d’animaux? Le photographe animalier, Vincent Munier, est une référence dans son domaine et a publié de nombreux ouvrages. Plutôt amateur de paysages arctiques, dans des tons blancs et noirs, il y aura du choix. Il propose également un superbe livre de photos sous-marines d’animaux. Attention, on peut avoir froid devant certains clichés 😉 Dans un autre registre, mais toujours aussi esthétique, Nick Brandit ptopose une approche différente. Dans Inherit the dust, il capture sur pellicule des animaux d’Afrique, puis les reproduit en taille réelle pour les replacer dans leurs habitats d’origine (où ils ne vivent plus). Touchant, émouvant, mais très beau et la démarche fait réfléchir sur la manière dont l’humain traite sa planète…
  • amateur de photo-journalisme? Niels Ackerman, photographe suisse, propose un parcours en Ukraine à la recherche de statues de Lenin. Cassées, cachées, décorées entre autres, elles témoignent d’une époque révolue mais pas forcément oubliée. Petit format, il est coloré et ne contient que très peu de textes.
  • en manque de voyages? TASCHEN publie régulièrement les guides 36 hours de voyage du NewYorkTimes. Avec leur couverture en tissus coloré, ces pavés invitent à la découvertes et à l’évasion. Les illustrations – sur la couverture et à l’intérieur – sont très sympas. Un must, qui sert aussi de guide pour sa prochaine escapade!
  • fashionista? Les grandes maisons de couture éditent aussi des albums de leurs histoires et collections. Les formats peuvent être gigantesques, mais toujours magnifiques, comme le livre de l’exposition Christian Dior, couturier du rêve qui regroupe toutes les tenues présentées au public ainsi que des explications. On peut aussi chiner des vieilles éditions de magazines de mode, effet vintage assuré!
  • fan de Wes Anderson? Couleurs pastels, symétries et décors désuets sont les maîtres-mots du réalisateur texan. Dans le super livre Accidentally Wes Anderson, le blogueur à l’origine du compte Instagram, regroupe un grand nombre de clichés pris à travers le monde. Et c’est génial! et beau! Malheureusement, la couverture est très neutre, pour l’exposer, il faut conserver la fourre du livre. Sinon, les livres d’architectures sont parfaits (souvent des grands formats, en plus!) pour être exposés.
  • cuisinier hors pair? Avec les livres de cuisine, il y en a pour touts les goûts, culinaires ou esthétiques. Certaines couvertures sont très travaillées (Le livre de cuisine juive de Leah Koenig, Le grand manuel du pâtissier), d’autres plus minimalistes (les ouvrages d’Ottolenghi, La pâtisserie de Cyril Lignac) ou plus traditionnelle (Nadine Levy Redzepi, Pérou de Gaston Acurio). On vous laisse choisir en fonction de ce qui vous plaît.
  • plutôt tourné vers la culture? Les catalogues de musées sont une bonne alternative!
  • autres? J’adore la plupart des couvertures du New Yorker, donc il y en a régulièrement qui traînent nonchalamment dans mon intérieur, quand ils sont en cours de lecture!

Le sac le plus simple du monde est le it-bag de l’été + autres futilités estivales

Voici les news indispensables à toutes conversations estivales futiles. C’est cadeau!

Le sac de plage en raphia fait partie des indispensables de l’été. Souvent grand, il est léger, pratique, facile à porter grâce à ses anses et sa couleur se marie avec n’importe quelle tenue ou linge de bain. Bref, c’est l’objet qui résume assez bien une journée à la plage. La plupart des commerces en proposent à tous les prix et dans toutes les tailles. Et donc, quasiment tout le monde en possède un. Avec chance, les créateurs ont décidé que ce sac serait un des éléments forts de cet été 2020. Et on applaudit avec joie, car, pour une fois, pas besoin de se ruiner pour être in. Enfin, si vous en avez envie – et les moyens – certaines marques ont créé le leur: Loewe et Chloé en proposent avec des empiècements en cuir, très chic. Chanel en avait proposé il y a quelques années et le vintage est toujours à la mode 😉 (et il reste toujours le Baci de Jacquemus, pour une version plus couture/XXL/mini/fun (rayer la mention inutile)).

Et sinon, quoi de neuf?

Pendant le semi-confinement, vous vous êtes mis au sport et vous avez fait des économies? Louis Vuitton a tout prévu pour votre revenge shopping: des accessoires sportifs griffés. On y trouve des altères, des raquettes de tennis ou de ping-pong et même une corde à sauter monogrammés. Mais est-ce vraiment chic?

Pour la plage, Chanel a présenté (lors de sa collection croisière, en vidéo) des tongs couture. Oui, oui, les deux termes peuvent être associés…mais on ne l’avait jamais imaginé…et notons que la collection est durable et créée à partir de chutes de tissus.

Et si on veut du durable pour son chez-soi? Depuis la création du label il y a 15 ans, American Vintage a accumulé un stock considérable de chutes de tissus et d’anciennes collections, comme la plupart des marques. Pour réduire le gaspillage – considéré comme l’un des principaux fléaux de l’industrie  la griffe s’est jointe à une association de femmes tisseuses du Moyen Atlas, au cœur du Maroc. Le but ? Revaloriser les chutes de tissus de ses précédentes collections, en les transformant en tapis boucherouite. Historiquement, ces tapis étaient confectionnés pour isoler du froid les habitations berbères. Le tapis boucherouite est composé de morceaux de tissus usés ou anciens, noués les uns sur les autres, dont naissent des motifs géométriques et abstraits très colorés.Pour le printemps, la marque American Vintage s’est associée à une coopérative de femmes tisseuses du Moyen Atlas, au Maroc, pour donner une seconde vie aux vêtements et aux chutes de tissus invendus. Ces tapis boucherouite upcyclés uniques, signés American Vintage, seront vendus sur le site de la griffe depuis le 26 mars dernier avec des prix commençant à 350 euros. 

On continue dans l’univers de la décoration d’intérieur. Versace, connu pour ses imprimés flamboyants et rococo, ajoute une corde à son arc. La marque italienne propose ses motifs phares sur des papiers peints. A recommander à ceux qui on un ameublement minimalisme…sinon on ne distinguera plus rien entre les meubles et les murs…pour d’autres styles, Sézanne et d’autres marques ont créé leur propre collection home.

Et pour ceux qui aurait une âme d’artiste, on se penche sur la collaboration du printemps: c’est déjà la troisième entre la maison de couleurs genevoise Caran d’Ache et le styliste britannique Paul Smith. Après les stylos, voici la boîte – toute en sobriété – de six crayons aquarelles reprenant les couleurs pastels chères au couturier (on remarque rapidement un magnifique vert menthe, par exemple).

A lire: futilités d’automne 2019

Trucs pour briller en société: automne 2019

Voici les news indispensables à toutes conversations futiles. C’est cadeau!

Des petites laines pour chiens – Oui, Eric Bompard, la célèbre marque de pulls en cashmere propose, cette saison, une gamme de vêtements pour que notre toutou n’ait pas froid. La collaboration Pringle of Scotland x H&M propose une gamme de mailles et de pièces sportwear (composée de polyester recyclé, de laine et de coton biologique) et elle n’oublie pas les compagnons à quatre pattes, car deux modèles de pull sont déclinés pour chien. Ce sera toujours mieux que ces vestons matelassés aux couleurs criardes et autres tissus monogrammées… Heureusement, je suis propriétaire d’un chat!

Des livres pour la table basse – Au printemps dernier, Kourtney Kardashian ouvrait son site lifestyle sur lequel elle distille des conseils pour la vie de tous les jours (ironie). Exemple parmi d’autres, elle a sélectionné des livres, pas pour les lire, mais qui sauront augmenter le potentiel déco de notre intérieur. Oui, des livres uniquement pour leur couverture. Je reste convaincue que des livres moches peuvent être des pépites, mais bon, ici n’est pas le propos. Alors j’ai aussi fait une sélection: «Looking for Lenin» de Niels Ackerman, les livres de cuisine «Peru» de Gastón Acurio ou «Savourez» de Nadine Levy Redzepi, le magazine «Flow»…

Odeur de journal – Le quotidien romand s’est associé au parfumeur Alberto Morillas (Maître Parfumeur chez Firmenich (CK One ou Gucci Bloom, entre autres) et Mizensir) pour créer une bougie parfumée. Au prix de 82 francs, le bénéfice des ventes sera versé à Race for Water, une ONG qui œuvre à la protection des océans.

Calendrier de l’Avent glamour – Pour ces fêtes de fin d’année, la maison de joaillerie Tiffany propose pour la première fois un calendrier de l’Avent pour patienter jusqu’aux cadeaux du Père Noël. Au prix de 12’000 dollars, il comprend des bijoux de la griffe, mais aussi une bougie, un gobelet en argent ou un parfum. Edité qu’en quatre exemplaires, le calendrier mesure 1m20 et nécessite d’être livré et installé par la marque.  Ou comment nous faire consommer encore plus dans une période propice aux excès…

Jeux vidéo de luxeAprès celui de Louis Vuitton, Burberry se lance dans le mini-jeu vidéo. Nommé B Bounce, il met en scène une petite biche qu’il faut habiller d’une doudoune de la marque puis la faire sauter de plateforme en plateforme. Certains bonds (500 mètres et 1500 mètres) donnent un code qui permet de faire partie d’un tirage au sort afin de gagner lesdites doudounes du jeu (en virtuel, pour habiller ses selfies (oui, oui) ou en vrai). A noter qu’il n’est pas possible de participer au concours depuis la Suisse… 

Tags : mode, deco, perso