Les inattendus luxe de l’été 2021

Après le morose été 2020, les marques rivalisent d’imagination pour que nous les embarquions en vacances.

Des objets insolites, il y en a eu (les baguettes chinoises Supreme ou les boules de Noël Prada, par exemple), mais pour les vacances qui arrivent, on entre dans une nouvelle dimension. Les malles LV ne suffisent plus! Comment se démarquer, cet été, et comment faire encore plus de ventes? Les maisons de couture ont décidé de diversifier leurs offres!

Petite sélection non-exhaustive:

  • Versace*: la bouée de plage baroque et les raquettes de ping pong au motif de la méduse (180€ / 195€)
  • Louis Vuitton: la planche de surf aux couleurs ensoleillées, raccord avec son parfum « On the beach » (10’000€ / 225€)
  • Yves Saint Laurent: l’enceinte dorée pour mettre de la bonne ambiance au bord de la piscine (55€, chez Lexon)et toute une gamme de surfs, linges de plage ou visières griffés.
  • Dior: le scooter Vespa redécoré pour visiter la Toscane. N’oubliez pas le casque et le top-case assortis! (prix N/A)
  • Acqua di Parma: un diffuseur de parfum de voiture par la marque de parfum italienne associée au designer Poltrona Frau (150€)
  • Veuve Clicquot: la maison de champagne s’allie à K-Way pour créer un étui – qui se transforme en petit sac – pour garder sa bouteille au frais (60.-)

Belle été à tous, qu’importe ce que contient votre valise!

*De la vaisselle est également disponible, depuis cet été…

Il faut arrêter de mettre du sportswear partout!

A force de vouloir privilégier le confort et le retour des années 90-00’s, il commence à y avoir saturation! Est-ce vraiment une influence ou un coup marketing?

Je n’ai rien contre les baskets associées à une robe ou à une jupe, mais la tendance sportswear-90’s que l’on voit partout va trop loin… On avait déjà dû subir les leggins fluos de Virginie Viard – (pas très) Chanel 2020-2021 – et le combo brassières-casquettes de baseballs d’Hedi Slimane pour Céline.

Le dernier défilé Dior Croisière 2022 continue sur cette voie… Malgré les robes fluides immaculées inspirées de la Grèce Antique ceinturées de harnais cloutés ou de bijoux de corps délicats, on y voit aussi des sacs-bowling énormes, des dad-shoes, des chaussettes hautes blanches, des shorts de sport dorés, des brassières fleuries ou des K-ways griffés…qui n’ont rien à faire dans l’ADN de la marque. Maria Grazia Chiuri a voulu privilégier le confort après cette période à la maison ainsi que la liberté. Soit. Mais c’est à se demander si les impressionnantes ventes d’articles sportswear (Supreme, …), qui permettent de s’adresser à un public jeune, ont pris le pas sur la beauté et l’élégance.

Avec l’Euro2020 et les JO qui se profilent, cela fait beaucoup trop de tenues sportives!!

Avec le(s) confinement(s), porte-on encore des soutiens-gorge?

Avec la généralisation du télétravail, les vêtements confortables ont pris le dessus de notre garde-robe. Les marques l’ont bien compris. Et cela vaut également pour la lingerie.

Comme l’illustratrice de BDs, Pénélope Bagieu, le monde a – ou presque – abandonné les vêtements strictes et serrés pour adopter les vêtements d’intérieur, depuis plus d’une année. Les marques d’habillement ont habillement proposé des robes-pulls, des jupes à la taille élastique, des kimonos (Dior) ou des tops à brassières intégrées pour l’hiver passé. Mais que l’on se rassure, la saison estivale ne va pas faire exception! Ce printemps, Vikto&Rolf (maison de luxe néerlandaise) collaborent avec Calida afin d’imprimer leur vision chic et romantique à l’entreprise suisse de sous-vêtements.

Il y a quelques saisons, la mode nous abreuvait de shorts de cycliste, moulants mais agréables et terriblement tendances portés avec un T-shirt ample. On ne compte plus les collections athleisure proposées par le prêt-à-porter et les maisons de couture, depuis une année. Mango et Oysho ont d’ailleurs sorti une nouvelle gamme « yoga » qui comporte de nombreux shorts et brassières, élastiques et agréables à porter, facilement portables pour sortir de chez soi si on les assemble correctement.

L’après-plage, le nouvel après-ski

Mais pour la nouvelle saison, il fallait un nouveau concept. Et avec l’après-plage (certains le nomment « after-swim »), rien de plus facile. Bien sûr, il existe l’inévitable paréo et les shorts en jeans, mais pas seulement. Par-dessus son maillot, on enfile une robe, une jaquette légère ou un pantalon fluide (vus chez la marque australienne Zimmermann, par exemple) et le tour est joué! La campagne de Zara montre même ses modèles vêtues d’un blazer oversize par-dessus leur deux-pièces.

Alors si les soutifs n’ont pas totalement disparus de la surface du globe, on peut facilement dire que leurs alternatives sans armatures dominent.

Garanti confortable et (surtout) tendance!

Pour ou contre: les sacs XXXXXL

Fini (ou presque) les sacs riquiquiquiqui dans lesquels on ne pouvait mettre qu’un tube de rouge à lèvres (et encore!). Ce printemps, les marques misent sur des maxi-sacs, qui rendent les cabas presque petits…

La tendance estivale pour 2021 semble être le retour des grands sacs. Mais par « grand », les créateurs ont pensé « géants ». Certains proposent notamment des versions XXL de leurs sacs iconiques (le Pouch chez Bottega Venetta ou plusieurs modèles chez Dior).

Sinon, d’autres stylistes ont imaginé des cabas dans lesquels tout est transportable. Immenses sacs carré pour Fendi, énormes pochettes ou sacs à main monogrammés dans des couleurs fluos chez Balmain. Le gros avantage de ces sacs étant de pouvoir tout contenir, même si on se rend à la plage ou si l’on revient des courses. Le tout toujours lookée.

Le tote, que l’on voyait plutôt comme étant utilitaire, se retrouve donc griffé (Proenza Schouler ou Stella McCarthney). Même Jacquemus (l’inventeur même des microscopiques sacs) semble confirmer la tendance en proposant une version allongée de son célèbre Chiquito (en forme de baguette, mais toujours de taille modeste par rapport aux autres exemples cités!).

Besoin de roulettes?

Par contre, l’inconvénient lorsque l’on transporte toute sa maison, ça reste le poids…dommage que les roulettes ne soient pas intégrées. Une promenade bien chargée peut presque s’apparenter à une séance de sport!

Et en cette période de réflexion sur la consommation, est-il bien utile de trimballer toutes nos possessions en permanence? Peut-être pour ne pas oublier qu’on les possède déjà?

Peur de ne plus rien retrouver à l’intérieur?

Pas de panique. Certaines maisons pensent à celles et ceux qui ne retrouvent rien dans leur sac, qu’il soit petit ou grand. Les sacs multipoches ont donc aussi la côte, du côté de Louis Vuitton ou Prada.

La mode, sous toutes les formes

Pas seulement présentes dans les imprimés, les formes géométriques inspirent les stylistes pour de nombreuses pièces. Voici celles que nous retrouverons l’été prochain.

Rond

Avec le retour des tendances 90’s et 2000’s, les créoles sont les boucles d’oreille phares de l’année dernière et de 2021. Tous les diamètres sont possibles, en or ou en argent, les anneaux osent tous les styles: torsadés, à facettes ou lisses. Les créoles font partie de la base des bijoux à posséder.

Du côté des vêtements, Proenza Schouler a créé des robes aux décolletés ronds et asymétriques dans le dos qui dévoilent une épaule. Simone Rochas propose des robes avec jupe-boule qui augmente sur les hanches.

Carré

Depuis quelques étés, les sandales à bouts carrés sont partout (Bottega Venetta les a remis au goût du jour et le prêt-à-porter – Mango, Zara, entre autres marques – en propose aussi). Cette année, cette forme de semelle est toujours d’actualité, pour les sandales, les mules ou les tongs, plates ou à talon.

Pour les vêtements, Hermès et Rick Owens proposent pour 2021 des tuniques en fishnet (filet de pêcheur, qui forme des carreaux ou des losanges) à porter au-dessus d’une robe ou d’une tunique unie. Sinon les carreaux Vichy reviennent sur le devant de la scène (Zara ou Reformation, notamment). Si les épaulettes manquaient, Rick Owens et Givenchy osent les capes aux épaules carrées et rigides.

Rectangle

Fendi – qui a réédité son fameux sac Baguette – propose des ceintures agrémentées de petites pochettes qui peuvent contenir portables ou portes-monnaie et rien de plus, notamment. Certains modèles peuvent également s’accrocher à la anse de votre sac (Louis Vuitton). Dans un esprit « baguette », By Far décline sa réinterprétation avec le modèle Manu ou la maison Longchamps avec le sac Brioche.

Hexagone

Pour la belle saison, la styliste française Isabelle Marant a sorti une gamme de lunettes de soleil. La pièce forte? Une monture blanche à six côtés et aux verres foncés, pour un look très 70’s.

Triangle

Bottega Venetta continue de proposer des collections d’accessoires ultra-désirables. Après les sacs-oreillers ou les chaussures matelassées, Daniel Lee, le directeur artistique de la marque, imagine un nouveau sac avec une anse intégrée, qui est en fait un triangle évidé dans lequel on passe les doigts. Malin, original et esthétique! D’ailleurs le triangle se retrouve aussi comme boucle de ceinture.

Cylindre

On avait déjà eu les bandoulières pour téléphones, mais le nouveau it-bag pour l’été prochain, ce sont les portes-gourdes. De toutes les matières et disponibles dans toutes les couleurs, on en trouve chez Marine Serre, Chloé ou Louis Vuitton.

Trapèze

Après la folie des Chiquito (qui a été décliné en pendentifs et charm de bracelet ou boucles d’oreille), Jacquemus récidive avec le Bambino, sac à la silhouette de trapèze existant dans toutes les tailles du mini au maxi. Chez Louis Vuitton, c’est le sac Capucine qui aborde cette forme. De son côté, Valentino propose de tous petits sacs, à porter à la ceinture. On trouve également cette forme chez Miyette (modèle Clo).

Squircle

Mélange de carré (square) et de cercle (circle), cette nouvelle forme allie lignes droites et bords arrondis. Très tendance dans la décoration d’intérieur, cette forme est aussi présente dans la mode. Parmi les modèles de sacs, Chanel ou Louis Vuitton proposent de petits étuis à airpods, parfaitement dans la tendance.

Ce printemps, on se couvre!

La surchemise – qui s’est imposé depuis six mois – va connaître encore de beaux jours avec le retour du printemps. Mais elle devrait peut-être composer avec une version romantique de cette tendance…

Le printemps est de retour et avec lui les tenues plus légères. Mais pour ne pas prendre froid, on se couvre! Pratique, deux tendances sont présentes pour ce printemps!

Baroudeuse

On continue de porter la surchemise, qui est de mise depuis plusieurs mois. Avec le froid, elle avait été recouverte de manteaux ou parkas, mais elle reste la base du style de cet hiver. Pas question d’arrêter de porter cette chemise épaisse au look de bûcheron., on la trouve dans plein d’enseignes de prêt-à-porter. Avec des pantalons ou des jupes, elle est passe-partout. Dans le même esprit « nature », c’est aussi le retour de la veste matelassée et du trench huilé de Barbour (dessinés par Alexa Chung, so british!).

Romantique

Le printemps et l’été seront tout en broderies anglaises et froufrous (vu notamment chez Loewe). Pour sa collaboration avec H&M, Simone Rochas ne déroge pas à ses caractéristiques: fleurs, dentelles, rubans et tulles sont au coeur de la collection (sortie 11 mars, en ligne). La pièce qui devrait s’arracher? Les sur-robes, transparentes et vaporeuses, unies ou brodées de fleurs, à porter par-dessus d’autres jupes et robes (de la gamme, ou non). La créatrice irlandaise propose aussi des sur-blouses, romantiques à souhait. Dans sa propre collection, on retrouve aussi des manches en tulles et des capes volantées. Chez Zara, c’est une chemise extra-longue transparente et brodée de paillettes nudes qui est disponible pour le printemps (elle serait parfaite en festival avec un short en jeans d’ailleurs, est-ce une lueur d’espoir pour l’été à venir?).

Le point commun entre ces deux tendances? Les carreaux! Car oui, les sur-chemises en sont folles (tellement rustique!) et la collection Rochas x H&M comprend aussi des pièces en tartan. Pantalons, robes ou gilet se pare du motif british! (si on ne devait retenir qu’une robe, ce serait celle qui allie tulle nude et tartan rouge, mi-punk, mi-kitsch, parfaite pour combiner toutes les tendances de la saison!)

Et pour les frileuses fan des 1970’s? Facile, le pull en maille sans manche est partout (Ganni, Gucci, Alexa Chung, …) et se porte par-dessus des chemises, des robes ou à même la peau! Ce printemps, aucune fashionista n’aura froid! Même Harry Styles s’y est mis 😉

La mode à main levée

Tous les couturiers esquissent les vêtements qu’ils ont en tête. On pense notamment aux dessins d’Yves Saint-Laurent ou Christian Dior. Certaines maisons utilisent le dessin au sens propre: les motifs semblent avoir été tracés à la main. Tour d’horizon pour 2021.

En septembre dernier, Fendi dévoilait une collection avec le designeur Joshua Vives, laquelle comprenait essentiellement des vêtements et accessoires blancs dont les détails semblaient être dessinés, en contraste, en noir. Comme si habits sortaient tout droit d’une bande dessinée! Sympa et rafraîchissant. Pour son premier défilé en « phygital« , Chanel a notamment proposé un manteau et une blouse (rose pale) dont les détails de couture sont exagérés par de gros traits noirs. Un twist moderne et désinvolte pour Virginie Viard. Pour sa nouvelle marque, AZ Factory, dont il a présenté la première collection en janvier, Alber Elbaz a imaginé un foulard en soie sur lequel sont reproduits ses propres dessins.

Mais la tendance ne semble pas toute neuve. Pour la collection ss19, Jeremy Scott, le fantasque directeur artistique de Moschino, avait présenté toute une collection « gribouillée ». En effet, les robes, collants, jupes et vestes avaient comme été rapidement coloriées, laissant apparaître les traits de feutres du coloriage. Comme quoi, un travail bâclé peut plaire et créer une nouvelle tendance!

Collaborations arty

Si les gribouillis ne sont pas votre tasse de thé, pas de panique. La marque Uniqlo s’unit au Musée du Louvres pour proposer une collection inédite. T-shirts ou sweatshirts sont disponibles, à prix raisonnables. En attendant de pouvoir flâner à nouveau dans les expositions…

Et même la lingerie s’y met: pour la St-Valentin, Etam propose une collaboration avec l’artiste Jean André. Ses petits dessins rappellent les tatouages, tout en lignes claires. Graphique et girly.

Les 5 articles les plus lus de 2020

Top 5 du blog:

Recettes ayant élargi mon horizon culinaire

Faire la cuisine peut s’avérer être un hobby sympa, mais aussi une manière de consommer différemment et mieux. Petit tour d’horizon de recettes glanées au fur et à mesure de mes lectures. Bon appétit ! Des livres de cuisine, j’en ai finalement très peu*. Comme pour les … Lire la suite

Le maquillage retombe en enfance

Enfant, qui ne s’est jamais fait les ongles avec du Stabilo? Une french-manucure avec du correcteur blanc ou du rouge à lèvres avec du Neocolor? Lire la suite

Se mettre dans l’ambiance des fêtes

Même s’il est difficile de planifier les semaines à venir, il est tout à fait possible de se préparer à l’ambiance des fêtes de fin d’année ! Pour certains (dont moi), c’est même nécessaire à leur bien-être ! Noël approche et en cette période mouvementée, un peu de … Lire la suite

La coiffure phare du défilé Chanel est ma coiffure de tous les jours !

Quel n’a pas été mon étonnement en découvrant le défilé Chanel pour l’hiver prochain! Quelle simplicité dans les tenues et les coiffures ! A copier d’urgence (et facilement). A part les collants monogrammés, toutes les pièces présentées sont des basiques facilement disponible dans nos armoires (shorts noirs, blouse blanche, … Lire la suite

Tout ce que j’aime porter en été

Devant ma penderie, pour choisir des vêtements pour aller travailler, dans l’air déjà chaud du matin, je me suis rendue compte que je n’aimais pas m’habiller durant l’été, car rien n’est plus confortable qu’un short et un top léger, glissé à l’intérieur, pour supporter la chaleur. … Lire la suite

Image

Wish-list

Autres idées cadeaux suisses:

  • De la pâte de miso produite à partie de soja suisse et préparé par des expatriées japonaises. Il existe aussi des boules de miso à laisser fondre dans de l’eau bouillante pour avoir un bouillon express 😉
  • Un atelier créatif avec un artisan local? C’est ce que propose la plateforme Matière Brute. Couture, découpage de papier, fleurs, il y en a pour tous les goûts!
  • Dans le même ordre d’idée, mais pour les apprentis peintres: un atelier qui permet de s’inspirer des techniques d’artistes. Ayez enfin l’occasion d’accrocher un (presque) vrai Andy Warhol ou Basquiat…

Oui à la mode confortable !

Le confinement a dû jouer un rôle dans les nouvelles tendances modes. Tour d’horizon.

A force de rester chez soi et de limiter le nombre de vêtements portés, les marques ont dû réfléchir au moyen de confectionner des pièces tendances qui soient aussi agréables à enfiler. Et comment être sûr que ça reste chic? Dior a lancé sa première collection de homewear, nommée Dior chez moi. Si ça, c’est pas une preuve!

Ballerines – Hedi Slimane les remet au goût du jour chez Celine. Pour son défilé, les bombers, les brassières de sport, les jeans droits et les ballerines composaient le parfait vestiaire de l’étudiante branchée et bourgeoise. On peut donc ressortir sans culpabilité les paires que l’on portait à la fin de notre scolarité!

Depuis plusieurs hivers, les boots, santiags et autres bottes plates ont la côte. Et elles vont parfaitement avec des vêtements casual confortables ! ah, et on n’oublie pas les baskets, pour un style streetwear. Autre preuve de la tendance du plat? Les modeuses s’arrachent les mocassins Chanel. Et Gucci en propose de nombreux modèles aussi.

Pantalons larges – Exit les slims, place aux pantalons à pince et mom-jeans. Chanel, Proensa Schouler, Louis Vuitton, Celine ou Fendi les ont déjà adoptés, comme les modeuses et celles qui travaillent depuis chez elles. Toutes ont un point commun : ne plus être serrées dans ses tenues. Et on a même vu des leggings sur le défilé Chanel Métiers d’art…

Robe-pull – Cet hybride, qui allie confort et élégance, se porte en toutes occasions, il suffit de bien l’accessoiriser. Boots et collants pour la journée, escarpins et blazer pour le soir. J.W. Anderson, Mango ou Other Stories en proposent des modèles.

Gros pulls (torsadés) et cardigans – Ces chouchous des temps froids reviennent en force. On peut les rentrer dans le pantalon, ou non. Les cardigans se portent à même la peau, comme un pull, ou par-dessus un crop-top ou un col roulé. Surtout, on reste au chaud!