Deux livres pour aborder la trentaine

La trentaine, cap charnière où la vie semble se stabiliser…ou pas. Illusions perdues, espoirs et doutes parsèment ces deux romans qui traite de cette période.

Dolly Alderton, Ghosts (2020): Chroniqueuse pour le Sunday times, Dolly Alderton a écrit deux livres. Celui-ci est son premier roman. On y suit Nina, jeune trentenaire, dans sa vie-qui-n’est-pas-tout-à-fait-comme-elle-l’imaginait et dans les réflexions sur la société et les gens autour d’elle. Ses amies se marient, tombent enceintes et déménagement, semblant laisser derrière elles les promesses et les idéaux qu’elles avaient et que Nina n’est plus tout à fait sûre de vouloir suivre. Entre sa carrière et sa vie privée, il y a beaucoup à gérer…et elle se rend surtout compte que tout ne dépend pas forcément d’elle. ***

Sally Rooney, Beautiful World, Where are you (2021): J’avais adoré son roman précédent (et la série qui en a découlé), Normal people, où elle traitait du passage de l’adolescence à l’âge adulte et des relations amoureuses durant cette période. Ce nouveau livre traite de la suite: le début de la trentaine, les relations amoureuses, les aspirations professionnelles et l’amitié, entre autres sujets. Si tous les personnages ont leurs bons et leurs mauvais côtés (difficile de s’identifier complètement à l’un ou l’autre), ils font face à des doutes quant à l’avenir – le leur et celui de la planète. Alors que pour certains la voie semble toute tracée, les quatre protagonistes sont à la croisée des chemins et face à la direction qu’ils veulent prendre pour leur vie. Certaines de leurs réflexions sont trop philosophiques… ***

Tous les morceaux de 2021 qui nous en rappellent d’autres (et notre adolescence)!

Pour chaque groupe qui a marqué son époque, voici les nouveautés qui s’en inspirent.

Envie de:

  • The Kooks?

The Vices, « Before your birth » – Le quatuor, créé en 2019, se décrit lui-même comme un descendant des Strokes et Cage the Elephant. Pourtant la voix du chanteur fait clairement penser à un autre groupe britannique, The Kooks, surtout sur ce titre. Leur premier album est sorti au printemps 2021.

  • U2?

Inhaler, « It won’t always be like that » – Si vous avez déjà entendu cette voix, normal, le chanteur est le fils de Bono…n’empêche que son groupe propose des rythmes entêtants, des ambiances psychédéliques et des sons très rock. Des jeunes irlandais à suivre, ils devaient ouvrir le Montreux Jazz Festival cet été…album sorti le 9 juillet!

  • Arctic Monkeys?

The Snuts, « All your friends » – Les écossais de Glasgow sont souvent comparés à leurs aînés de Sheffield les Arctic Monkeys ou ceux de Manchester Oasis pour leur énergie et leur rock alternatif aux riffs et choeurs qui structurent leurs chansons. Leur premier album s’est rapidement classé #1 des charts anglais, battant ainsi un record qui datait de 2007!

  • M.I.A.?

Priya Ragu, « Good love 2.0 » – La st-galloise, née de parents sri-lankais, déploie une pop qui mélange son héritage tamoule et r’n’b pour un résultat dansant, pointu et coloré. Elle vient de signer un contrat à la Warner et affole le nombre d’écoutes mondiales. Elle sera définitivement la chanteuse dont on va parler!

  • Avril Lavigne?

Olivia Rodrigo, « Good 4 you » – La sensation pop du moment, Olivia Rodrigo qui est passée par Disney avant de devenir une égérie TikTok, propose une chanson directement tirée des années 2000, qui déménage sur fond de riffs de guitare et de ruptures adolescentes. Mon adolescence remise au goût du jour.

  • Placebo?

The White Pale, « Medicine » – Ce trio de Newcastle se situe dans la plus pure tradition du rock britannique. C’est efficace sans être innovant. Ce morceau, par contre, fait penser à un autre trio, Placebo. La mélodie, la voix et les « ooooh-oooh » font que l’on se replonge quinze ans en arrière. Sympa.

  • Sam Smith?

Callum Scott, « Biblical » – Une voix cristalline, une ballade au piano et des frissons pour accompagner une fin de journée, c’est ce que propose ce chanteur anglais, découvert dans l’émission Britain’s Got Talent en 2015. Il prépare d’ailleurs un second album.

Et ces artistes qui reviennent:

  • Anberlin – Rien n’a changé pour les rockers nostalgiques!
  • Muse – Le trio sort une édition anniversaire pour le vingtième de l’album Origin of Symmetry, que de bons souvenirs!
  • Moby – Tous ces tubes repris par de jeunes artistes, de quoi redécouvrir ces morceaux. Ou comment faire du neuf avec du vieux…
  • Noel Gallagher – Une compil’ pour les dix ans de son projet solo…de quoi se rappeler quelques jolies ballades.
  • The Killers – Le trio de Las Vegas collabore avec Bruce Springsteen sur Dustland. Pas nouveau, mais ça fait du bien!
  • Spice Girls – Pour les 25 ans de leur premier single, le girl band sort un titre inédit, Feed your love, pour les nostalgiques des 90’s.

Il faut arrêter de mettre du sportswear partout!

A force de vouloir privilégier le confort et le retour des années 90-00’s, il commence à y avoir saturation! Est-ce vraiment une influence ou un coup marketing?

Je n’ai rien contre les baskets associées à une robe ou à une jupe, mais la tendance sportswear-90’s que l’on voit partout va trop loin… On avait déjà dû subir les leggins fluos de Virginie Viard – (pas très) Chanel 2020-2021 – et le combo brassières-casquettes de baseballs d’Hedi Slimane pour Céline.

Le dernier défilé Dior Croisière 2022 continue sur cette voie… Malgré les robes fluides immaculées inspirées de la Grèce Antique ceinturées de harnais cloutés ou de bijoux de corps délicats, on y voit aussi des sacs-bowling énormes, des dad-shoes, des chaussettes hautes blanches, des shorts de sport dorés, des brassières fleuries ou des K-ways griffés…qui n’ont rien à faire dans l’ADN de la marque. Maria Grazia Chiuri a voulu privilégier le confort après cette période à la maison ainsi que la liberté. Soit. Mais c’est à se demander si les impressionnantes ventes d’articles sportswear (Supreme, …), qui permettent de s’adresser à un public jeune, ont pris le pas sur la beauté et l’élégance.

Avec l’Euro2020 et les JO qui se profilent, cela fait beaucoup trop de tenues sportives!!

Tout ce qu’on aurait voulu écouter en festival cet été

Parce que les concerts en extérieur, c’est un peu les vacances! En avant la musique!

Avec la première annonce des annulations de FestiNeuch’ (15.02) et Caribana (25.03), puis celle de Paléo (30.03) et du Venoges (8.04), Rock Oz’ et Frahaufeld (22.04), on se demande à quoi ressemblera notre été. Voici la liste des artistes qu’il me tarde de voir en live!

Elias Boussnina – Mi-danois, mi-tunisien, il nous emporte dans un r’n’b teinté de soul, très rythmique, et de dance porté par une voix puissante. Il a sorti plusieurs titres entre 2019 et 2020 et certains peuvent devenir de vrais tubes, notamment Boys don’t cry, Candy ou Roses (le dernier en date, sorti en décembre dernier). Il maîtrise parfaitement les beats hypnotisants et les échos entre voix de lead claire et choeurs envoutants. Il est également à l’aise dans des versions acoustiques de ces titres (Faith). Il pourrait faire penser à Dermot Kennedy dans le style ou Justin Timberlake dans la voix. Artiste à suivre! Enorme coup de coeur!

Jake Isaac – De la soul comme on aime. Dans la même veine que Tom Gregory ou Gregory Porter. C’est une voix chaude, chaleureuse et enveloppante soulignée par des percussions et des arrangements discrets, parfait. C’est simple et bien fait, beau et motivant comme il faut. Le single Remember fera, à coup sûr, partie de nos souvenirs d’été! Et son second album « Honesty », sorti en mars, regorge de pépites soul réconfortantes (Eyes for you, Promised you, …) et de belles collaborations (Talk About It, Wake up, …).

Celeste – Elle est comparée à Adele, Nina Simone ou Amy Winehouse, mais la britannique cultive encore son propre style. Voix fêlée et douce, soul (elle a participé à la BO du film de Disney du même nom), arrangements de cordes et de cuivres (Love is back) ou accompagnement au piano (Strange), la chanteuse mélange les influences jazz et r’n’b, entre autres styles, mais toujours avec une pointe rétro (Both sides of the moon). Fragile ou puissante, elle est à l’aise dans tous les registres et transporte dans son univers. Son premier album est sorti fin janvier et il est digne d’une immense star. Magnifique!

Django Django – Le groupe britannique revient avec un quatrième album. C’est avec plaisir que l’on replonge dans leur univers pop ensoleillé fait de synthés planants et de rythmes seventies délicieusement rétro. Dans la chaleur d’une fin de journée, c’est la bande-son idéale pour se trémousser, une couronne de fleurs dans les cheveux et une bière dans la main (les Beach Boys ne sont pas loin…). Mention spéciale au chant, plus travaillé dans ses mélodies, que dans les précédents opus.

Gauthier Capuçon – Et pourquoi pas un peu de musique classique? Avec « Emotions », album sorti en décembre, le violoncelliste français revisite des morceaux de toutes les époques et de tous les genres (dont l’Hymne à l’amour et Hallelujah, pour ceux qui voudraient commencer en douceur). Le point commun de tous ces titres? Donner des frissons, justement. Et que ce soit de toute beauté, aussi. A écouter toute l’année 😉

Royal Blood – Le duo anglais revient avec quatre nouvelles chansons qui déménagent. Elles annoncent un troisième album (produit par Joshua Homme de Queens of the Stone Age!!) et on se régale déjà avec Typhoons et ses riffs rageurs qui donnent néanmoins envie de danser et de sauter. Trouble’s coming, avec sa batterie à la Franz Ferdinand, est également une chanson efficace.

Et les retours tant attendus (mini-critiques):

  • Jacob Banks, Parade : chanson engagée et engageante, nécessaire et profondément soul.
  • Rag’n’Bone Man, All you ever wanted : Kasabian? Non, c’est bien le colosse à la voix d’or, version brit-pop!
  • Lana del Rey, Chemtrails over the country club : Mystique et vaporeuse ambiance pour chanson lancinante.
  • Feu Chatterton!, Monde nouveau : Léger et sérieux, dansant et grave, avec une pointe d’Alain Baschung.
  • Birdy, Loneliness : Balade lumineuse et mélancolique, parfait bande-son pour la fin de journée!
  • Richard Ashcroft, Bring on the Lucie : Retour du chanteur à l’accent impossible avec ce titre très motivant.

Tous les morceaux parfaits pour l’été:

Et ceux que l’on voulait (déjà) voir l’année passée:

Recettes pour personnes pressées et gourmandes

Le temps manque parfois pour se concocter de petits plats mijotés. Et lorsque l’on aime manger, il est parfois difficile de se sacrifier au tout-prêt voire au fast-food. Guide pour les soirs où il n’y a pas d’inspiration ni de temps à disposition…

Cuisiner est le petit plaisir de ma journée, car il permet de laisser libre court à sa créativité dans une activité utile et agréable (manger !) Ainsi que nous le rappelle une étude publiée dans le «Journal of Humanities and Social Science», la cuisine et la pâtisserie peuvent nous rendre beaucoup plus heureux. Ces activités permettraient en effet de «suspendre le temps», en plus de nous aider à lâcher prise. Mais, parfois, le temps et les idées manquent, alors j’ai une liste de recettes rapides, savoureuses et simples à réaliser, avec ce qui se trouve dans les placards.

Soupes – En automne (cet automne en particulier), mes must-have sont : une cocotte en fonte et un mixeur plongeant. Avec eux, la soupe devient le plat n°1 des journées froides. Des légumes, du bouillon et des assaisonnements (oignon, ail, herbes de Provence, épices) qu’on laisse cuire et qu’on réduit en liquide (ou pas, si on aime les morceaux). On peut rajouter de la crème si besoin. La basique : poireaux-chou-carottes. On peut aussi faire un velouté avec les pieds des brocolis (utilisez les « arbres » pour les jolis plats). Courge-carottes fonctionne bien, comme aussi courge-curry, chou-fleur, carottes-patates, panais, etc…

Purées – Toujours avec mes deux ustensiles fétiches, on mixe, avec peu de liquide, des légumes bien cuits et on obtient une délicieuse purée en variant les ingrédients!

Sinon, autres exemples ne nécessitant pas d’ustensiles particuliers (outre casserole, poêle ou moule à gâteau):

Soupe asiatique – déjà mentionnée, cette recette archi-simple est parfaite quand il fait froid, mais qu’on ne peut pas préparer une vraie soupe (ou que l’on en a pas envie). D’ailleurs, en ajoutant un œuf mollet (6’ de cuisson), de la sauce soja, de la poitrine de porc caramélisée ou des herbes fraîches, on obtient de délicieux ramen ! Avec du bouillon maison, il est aussi possible de réaliser cette recette 😉

Dahl de lentilles – Il suffit de faire revenir des lentilles dans de l’huile (5’), puis d’ajouter une quantité égale de bouillon de légumes et de lait de coco et laisser mijoter (15’). Avant de servir, mettre des épinards congelés et laisser cuire (encore 5’). Et c’est prêt ! A servir tel quel ou avec du riz ou des naans (lien marmiton) au fromage.

Tartes – Avec une pâte (déjà faite ou préparée maison), on laisse parler sa créativité, en fonction des saisons : ricotta-courgette, lardons-oignons-crème acidulée pour une flamenkuche, épinards-feta, poireau, fromages (avec ou sans liant aux œufs), pissaladière (oignons et anchois) ou même une pizza.

Salades – Pour réaliser des salades qui donnent envie, il faut du croquant, du sucré, du frais et des saveurs. Donc on n’hésite pas à ajouter à la salade (roquette, rampons, laitue, …) un autre légume (endive, carotte, chou rouge, …) et des toppings (graines, oignons grillés, tomates séchées, croûtons, fruits secs, …) ainsi qu’une sauce sympa (agrémentée de miel, de yogourt ou de moutarde). La technique fonctionne aussi pour les taboulés. 

Risotto de chou rouge – Facile à préparer et un régal pour les yeux, ce risotto violet! On émince finement le chou (taille des grains de riz, environs) et on prépare son risotto normalement (riz et oignons revenus dans l’huile, puis ajouter le bouillon petit à petit). En fin de cuisson, ajouter le chou. Il restera croquant et colorera le plat ! Fonctionne également avec des épinards, des asperges, des courgettes

Purée de pommes de terre irlandaise – Très simple et facile à réaliser mais un peu plus originale! et pourquoi ne pas tester avec des panais, des carottes ou de la courge?

Aubergines sassarese – Le meilleur de l’été en quelques étapes, simple et goûteux!

Les pâtes – Ce qui est bien avec les pâtes, c’est qu’il existe foultitude de recettes, végétariennes ou non! Ici, deux idées simplissimes!

  • Des pâtes aux brocolis – Tellement simple qu’on se demande pourquoi on y a pas pensé avant ? Et avec un peu d’idée, on pourrait utiliser pleins d’autres légumes, non? ou ajouter des oignons caramélisés?
  • Cacio e pepe – Des pâtes + du pecorino + du poivre + de l’eau de cuisson, rien de plus facile!

Un crumble – des fruits coupés en petits dés, du sucre + de la farine + du beurre mou ( à quantités égales, environ) que l’on parsème et que l’on glisse au four pour un dessert fondant et croustillant facile à réaliser. A agrémenter de cannelle, d’amandes, de noisettes ou de fruits secs pour les plus gourmands. Et ça fonctionne aussi en salé : pour le croustillant, on mélange beurre, parmesan, farine et poudre d’amandes/noisettes si on aime 🙂

Riz frit – Des restes de riz à appréter avec les légumes qui se trouvent sous notre main. Facile et délicieux!

Pour ou contre: réinventer la chaussure de mariage

On les connaissait blanches ou nude, parfois pailletées, mais les chaussures de mariage peuvent aussi se décliner en couleurs et en formes différentes. Maison Margiela tente de rebooster ces escarpins, qui manquent souvent de modernité….

On oublie les matières kitsch de couleurs claires. Maison Margiela sort trois paires de chaussures originales et modernes pour futures mariées – mais pas seulement. Sandales ou mules de couleur franche, exit le talon fin classique et place à un talon bloc – très tendance – en Plexiglas. Rouges, blanches ou noires, elles portent des noms évocateurs (inscrits sur la semelle) – Marry me, Kiss me, Leave me – et abordent un symbole propre au mariage : une alliance, logée dans le talon transparent. Les autres noeuds et ornements restent contemporains et délicats. On dit un grand « Oui! » pour reporter ces petites merveilles à l’envi!

Collab’ avec Tiffany

La marque de joaillerie new-yorkaise a collaboré avec plusieurs designers, dont Maison Margiela. En ressort une boot – celle de cet hiver, qui sépare les orteils – bleu turquoise, ornée d’une bague sur le devant de la chaussure. Peut-être trop originale?

Chaussures sur-mesure

Chaussures de créateur, pourquoi pas. Chaussures personnalisées, bonne idée. Et pourquoi pas les deux ? Jimmy Choo, le célèbre chausseur britannique, propose de créer de A à Z sa chaussure. Tout est à choix : le modèle, la hauteur du talon, la matière, la couleur, etc. Le plus ? On peut ajouter un message sur la semelle : des initiales, une date, un cœur… Attention, la chaussure unique a un prix (élevé) ! Dans un autre style, Adidas propose de personnaliser ses Stan Smith entre autres modèles…

Les 5 articles les plus lus de 2020

Top 5 du blog:

Recettes ayant élargi mon horizon culinaire

Faire la cuisine peut s’avérer être un hobby sympa, mais aussi une manière de consommer différemment et mieux. Petit tour d’horizon de recettes glanées au fur et à mesure de mes lectures. Bon appétit ! Des livres de cuisine, j’en ai finalement très peu*. Comme pour les … Lire la suite

Le maquillage retombe en enfance

Enfant, qui ne s’est jamais fait les ongles avec du Stabilo? Une french-manucure avec du correcteur blanc ou du rouge à lèvres avec du Neocolor? Lire la suite

Se mettre dans l’ambiance des fêtes

Même s’il est difficile de planifier les semaines à venir, il est tout à fait possible de se préparer à l’ambiance des fêtes de fin d’année ! Pour certains (dont moi), c’est même nécessaire à leur bien-être ! Noël approche et en cette période mouvementée, un peu de … Lire la suite

La coiffure phare du défilé Chanel est ma coiffure de tous les jours !

Quel n’a pas été mon étonnement en découvrant le défilé Chanel pour l’hiver prochain! Quelle simplicité dans les tenues et les coiffures ! A copier d’urgence (et facilement). A part les collants monogrammés, toutes les pièces présentées sont des basiques facilement disponible dans nos armoires (shorts noirs, blouse blanche, … Lire la suite

Tout ce que j’aime porter en été

Devant ma penderie, pour choisir des vêtements pour aller travailler, dans l’air déjà chaud du matin, je me suis rendue compte que je n’aimais pas m’habiller durant l’été, car rien n’est plus confortable qu’un short et un top léger, glissé à l’intérieur, pour supporter la chaleur. … Lire la suite

Image

Wish-list

Autres idées cadeaux suisses:

  • De la pâte de miso produite à partie de soja suisse et préparé par des expatriées japonaises. Il existe aussi des boules de miso à laisser fondre dans de l’eau bouillante pour avoir un bouillon express 😉
  • Un atelier créatif avec un artisan local? C’est ce que propose la plateforme Matière Brute. Couture, découpage de papier, fleurs, il y en a pour tous les goûts!
  • Dans le même ordre d’idée, mais pour les apprentis peintres: un atelier qui permet de s’inspirer des techniques d’artistes. Ayez enfin l’occasion d’accrocher un (presque) vrai Andy Warhol ou Basquiat…

Oui à la mode confortable !

Le confinement a dû jouer un rôle dans les nouvelles tendances modes. Tour d’horizon.

A force de rester chez soi et de limiter le nombre de vêtements portés, les marques ont dû réfléchir au moyen de confectionner des pièces tendances qui soient aussi agréables à enfiler. Et comment être sûr que ça reste chic? Dior a lancé sa première collection de homewear, nommée Dior chez moi. Si ça, c’est pas une preuve!

Ballerines – Hedi Slimane les remet au goût du jour chez Celine. Pour son défilé, les bombers, les brassières de sport, les jeans droits et les ballerines composaient le parfait vestiaire de l’étudiante branchée et bourgeoise. On peut donc ressortir sans culpabilité les paires que l’on portait à la fin de notre scolarité!

Depuis plusieurs hivers, les boots, santiags et autres bottes plates ont la côte. Et elles vont parfaitement avec des vêtements casual confortables ! ah, et on n’oublie pas les baskets, pour un style streetwear. Autre preuve de la tendance du plat? Les modeuses s’arrachent les mocassins Chanel. Et Gucci en propose de nombreux modèles aussi.

Pantalons larges – Exit les slims, place aux pantalons à pince et mom-jeans. Chanel, Proensa Schouler, Louis Vuitton, Celine ou Fendi les ont déjà adoptés, comme les modeuses et celles qui travaillent depuis chez elles. Toutes ont un point commun : ne plus être serrées dans ses tenues. Et on a même vu des leggings sur le défilé Chanel Métiers d’art…

Robe-pull – Cet hybride, qui allie confort et élégance, se porte en toutes occasions, il suffit de bien l’accessoiriser. Boots et collants pour la journée, escarpins et blazer pour le soir. J.W. Anderson, Mango ou Other Stories en proposent des modèles.

Gros pulls (torsadés) et cardigans – Ces chouchous des temps froids reviennent en force. On peut les rentrer dans le pantalon, ou non. Les cardigans se portent à même la peau, comme un pull, ou par-dessus un crop-top ou un col roulé. Surtout, on reste au chaud!

Se mettre dans l’ambiance des fêtes

Même s’il est difficile de planifier les semaines à venir, il est tout à fait possible de se préparer à l’ambiance des fêtes de fin d’année ! Pour certains (dont moi), c’est même nécessaire à leur bien-être !

Noël approche et en cette période mouvementée, un peu de douceur et de féérie ne feront pas de mal. Comment ?

1-Préparer la décoration – Il n’y a pas que le sapin à Noël ! Guirlandes, décorations aux fenêtres, couronnes et bougies, dessins encadrés, housses de coussins, couronnes en branches de sapin ou lumières donnent facilement une petite touche festive à la décoration sans avoir besoin de modifier tout l’agencement. Mention spéciale pour toutes les petits décors DIY !

  • J’ai collé des bâtonnets de glace lavés pour former des étoiles, qui peuvent se suspendre ou se coller aux fenêtres. Pour les rendre moins rustiques, on peut les peindre, avec du vernis à ongle pailleté par exemple.
  • Récupérer ses courges d’Halloween non comestibles et les sprayer en doré.
  • Des guirlandes ? Les anglo-saxons en confectionnent avec des pop-corn, mais écorces d’agrumes ou pompons font partie des alternatives.
  • Aller se promener en forêt pour ramasser des branches de houx ou de sapin et confectionner des couronnes.

2-Cuisiner des biscuits – A la cannelle, au chocolat ou aux fruits, il suffit de choisir sa recette préférée et de sortir les emporte-pièces ! parmi les classiques, on retrouve les milanais, les étoiles à la cannelle ou les biscuits-miroirs (à la confiture !), mais pourquoi ne pas préparer des cookies ou des mendiants ? A conserver dans une boîte en fer pour que les biscuits gardent leur craquant. A déguster avec un thé (voir point 4).

3-Soigner l’ambiance – Pour cela, une technique très simple : Couper des rondelles d’agrumes (les oranges sont parfaites pour cela) et les faire sécher dans le four. Avantages : 1) tout le logement sentira très bon, 2) les rondelles séchées peuvent servir de décorations à suspendre (avec un joli ruban ou en guirlande) ou pour orner les paquets-cadeaux (aussi avec un joli ruban, sur un papier neutre).

Seconde technique : la musique 

4-Se réconforter avec des boissons chaudes et sucrées – Tout est permis et c’est encore mieux de se préparer soi-même ces breuvages :

  • Chocolat chaud = un carré de chocolat noir + lait + cacao
  • Vin chaud = vin rouge + écorces d’orange + cannelle + clous de girofle + cardamone (possibilité de remplacer le vin par du jus d’orange ou du jus de pomme)
  • Thé de Noël DIY = thé noir/vert + cardamone + cannelle + écorces d’agrumes + gingembre + anis
  • Pumpkin spiced latte = purée de courge + 1 café + lait (vache ou végétal) + cannelle + vanille en poudre*
  • « London fog » = thé Earl Grey + lait (vache ou végétal, délicieux avec celui de riz) + sirop d’agave

5-Se relaxer – Suivant les envies, il faut un livre, un plaid, un chat, de la lumière tamisée, du calme, un bain chaud, des chaussettes fourrées, un feu de cheminée, des marrons glacés, des films de Noël**, des promenades en forêts, des boules à neige, allumer des bougies (barrez les mentions inutiles)


*Astuce zero-déchet : il suffit, après avoir fait infuser des bâtons de vanille (ceux de bonne qualité peuvent être infusé plusieurs fois), de les sécher au four puis de les écraser pour en faire de la poudre.

**Et pourquoi pas une série de Noël? Je conseille fortement Dash & Lily de Netflix. C’est court (8 épisodes d’une vingtaine de minutes), c’est sympa sans être trop guimauve, c’est pile ce qu’il faut pour ce moment de l’année.