Les 5 articles les plus lus de 2020

Top 5 du blog:

Recettes ayant élargi mon horizon culinaire

Faire la cuisine peut s’avérer être un hobby sympa, mais aussi une manière de consommer différemment et mieux. Petit tour d’horizon de recettes glanées au fur et à mesure de mes lectures. Bon appétit ! Des livres de cuisine, j’en ai finalement très peu*. Comme pour les … Lire la suite

Le maquillage retombe en enfance

Enfant, qui ne s’est jamais fait les ongles avec du Stabilo? Une french-manucure avec du correcteur blanc ou du rouge à lèvres avec du Neocolor? Lire la suite

Se mettre dans l’ambiance des fêtes

Même s’il est difficile de planifier les semaines à venir, il est tout à fait possible de se préparer à l’ambiance des fêtes de fin d’année ! Pour certains (dont moi), c’est même nécessaire à leur bien-être ! Noël approche et en cette période mouvementée, un peu de … Lire la suite

La coiffure phare du défilé Chanel est ma coiffure de tous les jours !

Quel n’a pas été mon étonnement en découvrant le défilé Chanel pour l’hiver prochain! Quelle simplicité dans les tenues et les coiffures ! A copier d’urgence (et facilement). A part les collants monogrammés, toutes les pièces présentées sont des basiques facilement disponible dans nos armoires (shorts noirs, blouse blanche, … Lire la suite

Tout ce que j’aime porter en été

Devant ma penderie, pour choisir des vêtements pour aller travailler, dans l’air déjà chaud du matin, je me suis rendue compte que je n’aimais pas m’habiller durant l’été, car rien n’est plus confortable qu’un short et un top léger, glissé à l’intérieur, pour supporter la chaleur. … Lire la suite

Image

Wish-list

Autres idées cadeaux suisses:

  • De la pâte de miso produite à partie de soja suisse et préparé par des expatriées japonaises. Il existe aussi des boules de miso à laisser fondre dans de l’eau bouillante pour avoir un bouillon express 😉
  • Un atelier créatif avec un artisan local? C’est ce que propose la plateforme Matière Brute. Couture, découpage de papier, fleurs, il y en a pour tous les goûts!
  • Dans le même ordre d’idée, mais pour les apprentis peintres: un atelier qui permet de s’inspirer des techniques d’artistes. Ayez enfin l’occasion d’accrocher un (presque) vrai Andy Warhol ou Basquiat…

Oui à la mode confortable !

Le confinement a dû jouer un rôle dans les nouvelles tendances modes. Tour d’horizon.

A force de rester chez soi et de limiter le nombre de vêtements portés, les marques ont dû réfléchir au moyen de confectionner des pièces tendances qui soient aussi agréables à enfiler. Et comment être sûr que ça reste chic? Dior a lancé sa première collection de homewear, nommée Dior chez moi. Si ça, c’est pas une preuve!

Ballerines – Hedi Slimane les remet au goût du jour chez Celine. Pour son défilé, les bombers, les brassières de sport, les jeans droits et les ballerines composaient le parfait vestiaire de l’étudiante branchée et bourgeoise. On peut donc ressortir sans culpabilité les paires que l’on portait à la fin de notre scolarité!

Depuis plusieurs hivers, les boots, santiags et autres bottes plates ont la côte. Et elles vont parfaitement avec des vêtements casual confortables ! ah, et on n’oublie pas les baskets, pour un style streetwear. Autre preuve de la tendance du plat? Les modeuses s’arrachent les mocassins Chanel. Et Gucci en propose de nombreux modèles aussi.

Pantalons larges – Exit les slims, place aux pantalons à pince et mom-jeans. Chanel, Proensa Schouler, Louis Vuitton, Celine ou Fendi les ont déjà adoptés, comme les modeuses et celles qui travaillent depuis chez elles. Toutes ont un point commun : ne plus être serrées dans ses tenues. Et on a même vu des leggings sur le défilé Chanel Métiers d’art…

Robe-pull – Cet hybride, qui allie confort et élégance, se porte en toutes occasions, il suffit de bien l’accessoiriser. Boots et collants pour la journée, escarpins et blazer pour le soir. J.W. Anderson, Mango ou Other Stories en proposent des modèles.

Gros pulls (torsadés) et cardigans – Ces chouchous des temps froids reviennent en force. On peut les rentrer dans le pantalon, ou non. Les cardigans se portent à même la peau, comme un pull, ou par-dessus un crop-top ou un col roulé. Surtout, on reste au chaud!

Se mettre dans l’ambiance des fêtes

Même s’il est difficile de planifier les semaines à venir, il est tout à fait possible de se préparer à l’ambiance des fêtes de fin d’année ! Pour certains (dont moi), c’est même nécessaire à leur bien-être !

Noël approche et en cette période mouvementée, un peu de douceur et de féérie ne feront pas de mal. Comment ?

1-Préparer la décoration – Il n’y a pas que le sapin à Noël ! Guirlandes, décorations aux fenêtres, couronnes et bougies, dessins encadrés, housses de coussins, couronnes en branches de sapin ou lumières donnent facilement une petite touche festive à la décoration sans avoir besoin de modifier tout l’agencement. Mention spéciale pour toutes les petits décors DIY !

  • J’ai collé des bâtonnets de glace lavés pour former des étoiles, qui peuvent se suspendre ou se coller aux fenêtres. Pour les rendre moins rustiques, on peut les peindre, avec du vernis à ongle pailleté par exemple.
  • Récupérer ses courges d’Halloween non comestibles et les sprayer en doré.
  • Des guirlandes ? Les anglo-saxons en confectionnent avec des pop-corn, mais écorces d’agrumes ou pompons font partie des alternatives.
  • Aller se promener en forêt pour ramasser des branches de houx ou de sapin et confectionner des couronnes.

2-Cuisiner des biscuits – A la cannelle, au chocolat ou aux fruits, il suffit de choisir sa recette préférée et de sortir les emporte-pièces ! parmi les classiques, on retrouve les milanais, les étoiles à la cannelle ou les biscuits-miroirs (à la confiture !), mais pourquoi ne pas préparer des cookies ou des mendiants ? A conserver dans une boîte en fer pour que les biscuits gardent leur craquant. A déguster avec un thé (voir point 4).

3-Soigner l’ambiance – Pour cela, une technique très simple : Couper des rondelles d’agrumes (les oranges sont parfaites pour cela) et les faire sécher dans le four. Avantages : 1) tout le logement sentira très bon, 2) les rondelles séchées peuvent servir de décorations à suspendre (avec un joli ruban ou en guirlande) ou pour orner les paquets-cadeaux (aussi avec un joli ruban, sur un papier neutre).

Seconde technique : la musique 

4-Se réconforter avec des boissons chaudes et sucrées – Tout est permis et c’est encore mieux de se préparer soi-même ces breuvages :

  • Chocolat chaud = un carré de chocolat noir + lait + cacao
  • Vin chaud = vin rouge + écorces d’orange + cannelle + clous de girofle + cardamone (possibilité de remplacer le vin par du jus d’orange ou du jus de pomme)
  • Thé de Noël DIY = thé noir/vert + cardamone + cannelle + écorces d’agrumes + gingembre + anis
  • Pumpkin spiced latte = purée de courge + 1 café + lait (vache ou végétal) + cannelle + vanille en poudre*
  • « London fog » = thé Earl Grey + lait (vache ou végétal, délicieux avec celui de riz) + sirop d’agave

5-Se relaxer – Suivant les envies, il faut un livre, un plaid, un chat, de la lumière tamisée, du calme, un bain chaud, des chaussettes fourrées, un feu de cheminée, des marrons glacés, des films de Noël**, des promenades en forêts, des boules à neige, allumer des bougies (barrez les mentions inutiles)


*Astuce zero-déchet : il suffit, après avoir fait infuser des bâtons de vanille (ceux de bonne qualité peuvent être infusé plusieurs fois), de les sécher au four puis de les écraser pour en faire de la poudre.

**Et pourquoi pas une série de Noël? Je conseille fortement Dash & Lily de Netflix. C’est court (8 épisodes d’une vingtaine de minutes), c’est sympa sans être trop guimauve, c’est pile ce qu’il faut pour ce moment de l’année.

Coups de coeur automnaux et cocooning

La collection ‘soft edit’ de Mango a tout pour plaire : de la douceur, du cosy, du chic et du confortable, pour la maison et au dehors. Les pièces, modernes et minimalistes, se combinent entre elles pour des tenues sophistiquées mais toujours simples. Le plus, elles se mixent aussi avec d’autres intemporels de la garde-robe (jeans, jupe ou pantalon noir, chemise blanche, baskets ou escarpins). Enorme coup de cœur pour débuter l’automne!

Et puisque je suis une inconditionnelle de Jacquemus, je ne résiste pas à ajouter deux accessoires – les boucles d’oreille Mini-Chiquito et le sac Bambino – de la nouvelle collection que je préfère!

Collection Soft Edit, Mango / idées de boucles d’oreille, Gorjana

Tout ce que j’aime porter en été

Devant ma penderie, pour choisir des vêtements pour aller travailler, dans l’air déjà chaud du matin, je me suis rendue compte que je n’aimais pas m’habiller durant l’été, car rien n’est plus confortable qu’un short et un top léger, glissé à l’intérieur, pour supporter la chaleur. Voici qui explique que je fasse peu de shopping à cette saison. Sélection des basiques que je porte non-stop en période estivale ainsi que quelques accessoires qui s’y associeraient parfaitement.

Médaille = Maje, mule = Jimmy Choo, espadrille = Castañer, créoles = Mango, ceinture = Zara, lunettes = Emmanuelle Khanh, bague = Be maad, sac = Jacquemus, boucle d’oreille conch = Chichi Castelnango

Tout le monde peut porter du vernis, même les hommes!

Dans son nouveau clip qui vient de sortir en mai – Watermelon Sugar – Harry Styles arbore des ongles roses. Cette tendance va-t-elle s’instaurer durablement ou bien est-ce juste un message de communication destiné à montrer son ouverture et son inclusivité? Avec les beaux jours, on a, nous aussi, envie d’oser la couleur, dans nos assiettes, sur les vêtements, et les ongles ne font pas exception. Les marques l’ont bien compris. OPI lance chaque année des collections qui font voyager: Hawaii, Mexique, Pérou, il y en a pour tous les goûts.

Harry Styles n’en est pas à sa première manucure (on se souvient des ongles noirs accordé au chemisier transparent de femmes, au MET Gala, par exemple) et a déjà clamé son envie de ne pas entrer dans les cases, notamment dans ses choix de vêtements. Alors que les lignes d’habits non-genrés sont de plus en plus présentes, partager sa garde-robe – et son make-up – ne semble pas encore normal. Les moeurs ne sont pas encore prêtes à changer aussi vite, mais plus il y aura d’hommes pour montrer l’exemple, plus cela deviendra normal. Voyez, Johnny Depp, Jared Leto ou Patrick Neil Harris en ont parfois porté aussi. Et si FAB, une marque italienne, propose des vernis exclusivement réservés aux hommes, je ne pense pas qu’il y ait besoin de genrer ses produits, car un vernis reste un vernis et un ongle reste un ongle. Qu’on soit une femme ou un homme.

Sélection vernie

Tour d’horizon des coups de coeurs estivaux colorés et vitaminés ou même rafraîchissants. Si, si. Pour l’été, il existe deux styles de colori pour les ongles: les couleurs flashy qui illumine le look et les pastels qui accentue le bronzage.

1. Les flashy

  • rouges – Pour commencer, un rouge brillant parfait si on a peur que le carmin fasse trop « dame », OPI – ‘Go with the lava flow’ (Hawaii édition). Dans les même tons, mais sans les paillettes, le corail ‘Prepp’Hibiscus’ de Bourjois fait parfaitement le job!
  • violets – Le ‘Boxer shorts’ d’Essie est un violet parfait pour des vacances en Provence (oui, c’est la couleur de la lavande) avec une couvrance très bonne et une couleur que l’on ne voit pas souvent au bout des doigts, mais qui fait de l’effet. Pour une couleur plus foncée, on retourne vers la collection Hawaii d’OPI et la teinte ‘lost my bikini in Molokini’.
  • orangés – ‘A woman’s prague-ative’ d’OPI est un orange très pailleté qui s’accorde très bien aux peaux bronzées. Il nécessite plusieurs couches, ce qui le rend malheureusement plutôt difficile à enlever, mais la teinte est superbe (surtout sur les pieds), on lui pardonne. Sinon, pour plus de facilité d’application, il existe un magnifique mordoré avec pleins de reflets chauds chez Mavala, ‘Organdi’.

2. Les couleurs qui font ressortir le bronzage

  • verts – Pour du très pastel, ‘That’s hula-rious’ d’OPI, pour du vert plus soutenu et frais ‘Pistacchio’ de Mavala, et si on préfère le vert d’eau, c’est du côté de Peggy Sage que j’ai mon préféré avec ‘Minty Cream’. Ces teintes font sensation à tous les coups!
  • bleu – De loin pas la couleur que je porte le plus souvent, mais s’il ne devait en avoir qu’un ce serait un Essie: ‘Rock the boat’, car tout est bon dans ce flacon. Nuance claire, contenant des paillettes discrète, application facile et un pinceau Essie, qui simplifie le tout.
  • roses – Un rose pâle, mais pas poudré avec ‘Lucky Lucky Lavender’ d’OPI. Il est laiteux ce qu’il faut, mais ne fait pas fi-fille. Pour une couleur plus bonbon et plus claire, on se tourne vers Essie et son ’55 Powder punch pink’, qui nécessite pas mal de couches pour un résultat convenable (mais toujours avec un pinceau topissime).
  • blanc – LA couleur de l’été pour faire ressortir les teints hâlés: mon chouchou serait ’03 sheers to you’ d’Essie, légèrement pailleté et translucide. Si on préfère une nuance plus intense, ‘Marshmallow’ d’Essie ou ‘Frenchi likes to kiss’ d’OPI (collection pour le 40ème anniversaire du film Grease!!!).

A lire aussi : Manucures pour l’hiver

Médias : Lectures qui rythment le quotidien

La lecture est une de mes passions. Il n’existe pas un jour où je ne lis pas. La plupart du temps, ce sont des articles – divers et variés – que je dévores. Voici une sélection des plus fréquents.

Cuisine :

  • J’adore lire les recettes de cuisine de Tommaso Melilli, chef franco-italien, qui propose toujours des idées originales, faciles, de saison et qui donnent affreusement envie. En plus de la marche à suivre, il y a toujours des anecdotes sympas qu’il raconte dans ses textes. Chaque article paraissait le vendredi et j’étais chaque semaine impatiente de découvrir son plat. Depuis la fin de la série « Spaghettis wars », ses articles sortent aléatoirement mais c’est toujours une bonne surprise d’en découvrir un nouveau !
  • Je reçois la newsletter du NewYorkTimes et elle est géniale ! Toutes les idées sont cool et différentes de ce que l’on a l’habitude de voir en Europe. Je déplore juste la grande quantité de féculents, il est parfois pas facile de trouver une recette qui n’en contienne pas…mais c’est une belle source d’inspiration pour des idées nouvelles et pas trop compliquées et leur compte Instagram est vraiment top.
  • Food52 est un webzine qui parle lifestyle et notamment beaucoup de nourriture et de cuisine. Une de ses rubriques est géniale, car l’auteure teste toutes les manières possibles de cuisiner un ingrédient (par exemple,  cuire des blancs de poulet, frire un œuf ou réaliser une purée de pommes-de-terre). Les articles d’Ella Quittner sont presque des rapports scientifiques où elle explique ses techniques, ses résultats et les compare. En plus de donner des informations utiles, ces textes sont drôles tout comme les photos détaillant chaque manière de faire.

Relations : 

  • C’est la newsletter-star du NYT : Modern love, ou le courrier du cœur à la sauce 21ème siècle. On y parle de tout type de relations : amoureuses, amitiés, parents-enfants, fraternelles, épistolaires, virtuelle, animalière, etc… Il y a aussi une rubrique mariage avec des histoires de couples hors du commun et foultitude d’articles qui conseillent ou mettent en lumière des enjeux de la vie de tous les jours. Le succès est tel qu’une série tirée de toutes ces histoires a même vu le jour ! D’autres reportages sont également disponibles dont le témoignage d’une créatrice de robes de mariée qui explique comment elle a chois la sienne 😉

Actu :

  • Les newsletters d’Heidi.news. J’adore et puisqu’elles sont envoyées de différentes villes du monde, elles permettent de découvrir des médias méconnus ou des sujets lointains. C’est un réel bon petit tour d’horizon matinal pour savoir ce qui se passe de par la planète.

Pop-culture :

  • Slate.fr propose plusieurs chroniques hebdomadaires qui traitent de pop-culture. Il y a celle sur les séries (cultes, mais aussi TOUTES les nouveautés). C’est fou ce que les deux auteures connaissent sur quasiment tous les épisodes de toutes les séries. Une autre résume les épisodes de Top Chef sur M6, avec pleins de gifs pour illustrer les événements marquants de la soirée.

Chroniques : 

  • La vie à 25 ans, le Temps – Cette chronique sort le mercredi, une semaine sur deux, et je suis toujours impatiente lorsque c’est sa semaine de sortie, car elle me rappelle toujours des souvenirs de mon enfance/adolescence/trois derniers jours. Parfois, suivant l’actu, je me surprend à avoir eu une réaction similaire à la chroniqueuse. C’est drôle, frais, avec pleins de références aux 90’s et 00’s.
  • Au bout du lac, le Temps – C’est la chronique d’Alexis Favre, le producteur de l’émission Infrarouge. Il écrit très bien, sur des sujets d’actu, avec beaucoup de pertinence et un peu d’humour. C’est court, vivant, intéressant tout en laissant place à la réflexion personnelle. Tous les vendredis dans le quotidien.
  • Sophie Fontanel dans le Nouvel Obs – Elle chronique sur la mode de manière pertinente, malicieuse et experte. Chaque texte est un petit bonbon lucide sur un monde futile, mais ô combien mystérieux et passionnant. Qu’elle témoigne de la fin du magasin Barney’s à New York avec tristesse et sans fard ou qu’elle liste ses envies de fin de confinement, le ton est juste, sérieux, subtile, drôle et terriblement d’actualité.

Blogs :

  • Mango&salt – Envie de vintage, de plantes, de recettes saines et d’écologie ? C’est par ici ! Le tout accompagné d’idées de lectures, de podcast et de films/séries.
  • What Olivia Did – La britannique nous emmène dans son univers fait de mode, de lectures, de voyages et de bons plans. Mention spéciale à ses articles sur la préparation de son mariage ! et ses playlists pour tous les moments de la vie.
  • New Darlings – Un blog écrit à quatre mains (les auteurs sont un couple) sur différentes thématiques : décoration d’intérieur, écologie, beauté, maternité…le tout avec de superbes photos aux teintes chaleureuses (normal, ils vivent en Arizona)
  • L’occhio di Lucie – Ici sont compilées les anecdotes et les recettes d’une française qui vit en Italie. C’est tout simplement dépaysant et permet une réflexion sur les différences culturelles avec nos voisins.
  • Mode and the city – Fan de looks preppy, de couleurs automnales, de Noël et de clean beauty, alors il faut se rendre sur ce blog. Mention spéciale aux articles concernant l’organisation de mariage; c’est exactement tout ce que j’ai sur mon moodboard!

Dentifrices solides : review

La démarche zéro-déchet continue, surtout dans la salle de bain. Petit constat sur différents dentifrices sans tube.

Limiter le plastique et le papier, la multitude de produits de beauté et les emballages inutiles étaient des premiers pas pour une consommation plus durable. J’avais très envie de savoir comment modifier ma consommation de dentifrice afin de limiter les tubes sans pour autant négliger l’hygiène bucco-dentaire (qui reste primordiale). Alors j’ai décidé d’en tester plusieurs afin de comparer, de me faire une idée et de voir si on pouvait sauter le pas.

Ethifrice de Lush : De petites pastilles de plusieurs couleurs et saveurs dans un petit flacon en plastique (mais que l’on peut ramener à la boutique). Il suffit d’en croquer une et la poudre va mousser après passage de la brosse à dents mouillée (une demi-pastille est suffisante pour moi, car le dentifrice mousse beaucoup). J’ai testé la version au charbon végétal (Boom) et la triple-menthe (Miles of smiles) qui laissent une vraie impression de propre sur les dents. Pour le Boom, la vendeuse m’avait informée que le produit est éclaircissant, mais je n’ai pas remarqué de différence.

Le + : Mousse bien, nettoie bien et facile d’utilisation. Avec une demi-pastille, on peut faire durer deux fois plus longtemps le flacon (qui contient environ 100 pastilles).

Le – : le flacon en plastique (à rapporter en magasin).

Candy Cane, Jellyfrice de Lush : Cette gelée nettoyante était une édition limitée pour Noël et, d’où son nom, a un goût de bonbon que je n’apprécie pas (d’autres oui). Néanmoins, elle mousse bien et laisse une agréable sensation mentholée après rinçage. La gelée croche bien à la brosse à dent mouillée, bien qu’il soit difficile de savoir quelle quantité est recommandée pour un lavage efficace.

Le + : La consistance assez ludique et la facilité d’utilisation. Le goût de menthe après le lavage est sympa.

Le – : Le goût (mais on s’y fait).

Dentifrice solide de Lamazoola : C’est le dentifrice solide dont tout le monde parle et dit du bien. L’emballage carton est joli et se recycle, tout comme le bâton sur lequel il repose. Malgré un suivi des instructions, le produit mousse peu et il est difficile de savoir si le nettoyage est suffisant ou non. J’ai tendance à frotter ma brosse à dent plusieurs fois pendant le brossage pour ajouter de la matière. À cette vitesse, il sera bientôt terminé.

Le + : Vegan, cruelty-free, fabriqué en France, ce dentifrice est vraiment zéro-déchet.

Le – : Difficile de mesurer son action. Peu de goût (malgré le choix de celui à la menthe) et pas de mousse. Déception…

Dentipoudre de Le Jardin de Denise : C’est un dentifrice sous forme de poudre dans laquelle plonger sa brosse à dents mouillée. Il est emballé dans une petite boîte que l’on peut faire remplir. Le goût de menthe est présent, mais pas trop, le produit mousse selon la quantité utilisée et laisse une impression de fraîcheur.

Le + : Facilité d’utilisation et rechargeable.

Le – : Difficile de doser ce que l’on met sur la brosse à dents, donc s’utilise rapidement.

Le bicarbonate de soude : Peut-être le produit le plus connu, mais attention, très décapant donc une utilisation par mois permet un bon nettoyage en profondeur, mais il ne faut pas en abuser.

Le + : se trouve facilement

Le – : est décapant, ne peut s’utiliser comme seul dentifrice.